MOT DU PRÉSIDENT

Par Richard Bergevin

Chères collègues,
Chers collègues,

Le 12 février dernier, le ministre de l'Éducation, M. Jean-François Roberge, annonçait que dans l'objectif de favoriser le développement global, la santé et la réussite scolaire des élèves, les écoles devraient offrir quotidiennement deux périodes de récréation d'au moins 20 minutes chacune, et ce, dès la prochaine rentrée scolaire.

Consciente des problèmes liés à cette annonce, notamment concernant l'amplitude de la journée de travail, de la période du dîner ainsi que du transport scolaire, la FSE et le SEE ont rapidement réagi et ont demandé au ministre de reporter la mise en œuvre de cette annonce afin de permettre aux milieux, en collaboration avec les enseignantes et les enseignants, de le faire adéquatement et de minimiser les embûches.

Devant le mutisme du ministre, et dans le meilleur intérêt de ses membres, la FSE et le SEE ont multiplié leurs interventions afin de faire valoir leur position :

  • Intervention au Comité national de concertation où sont représentés le ministère ainsi que la Fédération des commissions scolaires;
  • Placement lors de rencontres avec le ministre Roberge;
  • Intervention auprès des commissions scolaires de l'Estrie;
  • Sorties médiatiques (journaux, radio et télévision).

En l'absence de position claire de la part du ministre, la FSE a également lancé une pétition demandant le report de cette implantation. La pétition et les 12 270 signatures ont été déposées en mains propres par madame Josée Scalabrini, présidente de la FSE, au ministre de l'Éducation, monsieur Jean-François Roberge, le 5 juin dernier.

Soyez assurées et assurés que la FSE ainsi que le SEE continueront d'utiliser toutes les tribunes mises à leur disposition afin de faire entendre raison au ministre Roberge, mais dans l'éventualité où il ferait le choix d'aller de l'avant avec son projet de règlement sur les récréations obligatoires, nous vous transmettons une FICHE TECHNIQUE afin de vous soutenir dans la compréhension des enjeux et dans vos interventions auprès de votre direction.

Pour toute question, n'hésitez pas à communiquer avec madame Mélissa Larose, conseillère en relations du travail, au 819 563-5121, poste 222.

Les vacances

Nous sommes rendus à la conclusion de l'année scolaire. Les vacances arrivent à grands pas et il sera bientôt temps de prendre soin de nous et de nos proches à temps plein. Ce moment de pause est essentiel pour notre équilibre personnel. Il permettra à notre corps à notre esprit de se reposer et ainsi de retrouver sa vitalité.

Je vous souhaite à toutes et à tous, les jeunes comme les plus expérimentés, des vacances remplies de petits plaisirs quotidiens qui vous apporteront joie et bonheur.

Reposez-vous, bougez, lisez, bricolez... Prenez soin de vous!

 

RENCONTRE D'INFORMATION SUR LA TENUE DES SÉANCES D'AFFECTATION À LA CSRS

Par Tommy Lagacé, conseiller en relations du travail
Par David Raymond, vice-président et responsable de la zone de Sherbrooke

 

Cette formation s’adresse principalement aux enseignantes et aux enseignants qui assisteront pour la première fois aux séances d’affectation de la liste A et B.

Cliquez ici pour voir l'invitation

 

DATES DES SÉANCES D'AFFECTATION - RAPPEL

Par Isabelle Brière, conseillère en relations du travail - CSHC
Par Mélissa Larose, conseillère en relations du travail - CSRS et CSS

 

Affectation 71a2c

 

LISTES DE PRIORITÉ D'EMPLOI

Par Isabelle Brière, conseillère en relations du travail - CSHC
Par Mélissa Larose, conseillère en relations du travail - CSRS et CSS

Cliquez ici pour accéder au tableau.

 

QUESTIONS ET RÉPONSES LORS DES SÉANCES D'AFFECTATION AU SECTEUR JEUNES

Par Isabelle Brière, conseillère en relations du travail - CSHC
Par Mélissa Larose, conseillère en relations du travail - CSRS et CSS


En prévision des séances d’affectation qui auront lieu en août prochain, vous trouverez certains renseignements fort utiles pour le déroulement de ces rencontres.

Lire la suite

 

RETRAIT PRÉVENTIF ET PAIES D'ÉTÉ

Par Isabelle Brière, conseillère en relations du travail


L’enseignante enceinte qui bénéficie d’un retrait préventif verra ses indemnités cesser lorsque commencera la période estivale. En effet, la CNESST considère que les risques ou dangers reliés au milieu de travail n’existent pas pendant l’été pour les enseignantes et suspend donc le versement de ces indemnités.

Toutefois, il est bon de se rappeler que la paie d’été (ajustement 10 mois) qui est due à l’enseignante à la fin de son contrat ou à la fin de l’année scolaire n’est pas affectée par une période de retrait préventif.

En d’autres termes, l’enseignante enceinte qui a été en retrait préventif pendant l’année scolaire recevra la même paie d’été que s’il n’y avait pas eu de retrait.

 

REPORT DE VACANCES

Par Isabelle Brière, conseillère en relations du travail


La convention collective prévoit un congé de maternité de 21 semaines consécutives, un congé de paternité ou d’adoption d’un maximum de 6 semaines consécutives, et ce, pour les personnes à contrat à temps plein ou à temps partiel.

S'il advient qu'une période habituelle de « vacances » (semaine de relâche ou période estivale) survienne pendant les 21 semaines de maternité, les 6 semaines de paternité ou d'adoption, il est possible de demander que cette période de « vacances » soit reportée à la fin des 21 semaines ou des 6 semaines.

Lire la suite

 

CONGÉS DE MALADIE MONNAYÉS ET RQAP

Par Isabelle Brière, conseillère en relations du travail


Si votre employeur vous verse un montant pour des congés de maladie monnayés alors que vous recevez des prestations du Régime québécois d’assurance parentale (RQAP), vous devez en aviser leur Centre de service à la clientèle.

Les congés de maladie monnayés doivent être répartis sur les deux semaines visées par la période de paie au cours de laquelle le montant est reçu.

Lire la suite

 

CONGÉS PARENTAUX ET PAIES D'ÉTÉ - RAPPEL

Par Isabelle Brière, conseillère en relations du travail


La paie d'été ou ajustement 10 mois ou ajustement 1/200 ou paie de « vacances », quel que soit le vocable qu'on utilise, est de l'argent que vous avez gagné pendant l'année scolaire qui vient de se terminer et qui vous est dû au terme de l'année scolaire en question.

La paie d'été est proportionnelle à la tâche sous contrat que vous avez assumée durant l'année et pour laquelle vous avez été rémunéré par la commission scolaire.

C'est donc dire que si vous avez bénéficié pendant l'année scolaire d'un quelconque congé parental (de maternité, de paternité, d'adoption, de prolongation sans solde, etc.), votre paie d'été sera proportionnelle à la rémunération que vous avez reçue de la commission scolaire. Toutefois, la période pendant laquelle la commission scolaire verse des prestations complémentaires au RQAP est considérée comme du temps travaillé et génère une paie d’été.  Il en est de même pour un retrait préventif.

Lire la suite

 

L'ASSURANCE-EMPLOI

Par Isabelle Brière, conseillère en relations du travail


Pour certaines et certains, le temps de présenter une demande d'assurance-emploi approche.  Quelques rappels s'imposent :

Lire la suite

 

AIDE-MÉMOIRE - FAIRE UNE DEMANDE À L'ASSURANCE-EMPLOI

Par Isabelle Brière, conseillère en relations du travail


Vous trouverez ci-dessous des notes pour vous aider dans cette démarche qui vous prendra environ 45 minutes.

Je vous invite à lire attentivement une première fois toutes les instructions suivantes avant de commencer. Cet exercice vous permettra de bien repérer à l’avance les questions qui nécessitent un complément d’information.

Lire la suite

 


 

Caisse Desjardins 0f840

Soucieuse de la réussite scolaire des élèves et désireuse de vouloir soutenir ses groupes de travail, la Caisse du Secteur public de l’Estrie invite, jusqu’au 19 juillet, le personnel enseignant de l’Estrie à soumettre leurs besoins pour la réalisation de projets scolaires 2019-2020!

Pour soumettre vos projets, visitez le : www.desjardins.com/caissesecteurpublic dans la section « Engagement dans le milieu ».

CLIQUEZ ICI POUR VOIR L'AFFICHE DE LA CAISSE